Pour éditer le wiki, il faut demander un compte aux Gaziers !

Presentation

De OpenTunisia
Révision de 17 août 2013 à 16:38 par ChemsOnline (discussion | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Faire de la Tunisie un laboratoire de la démocratie et y implémenter les outils d’une démocratie directe, introduire à travers les technologies une véritable transparence dans le fonctionnement des institutions, de l’open data…


Initié lors du StartupWeekEnd 2011 par KanGouLya, le projet OpenTunisia réunit, distribue et développe des technologies permettant la mise en œuvre d’une gouvernance open source. Wiki, eVote, systèmes d’interactions citoyennes, et bien d’autres technologies encore. L’ambition des outils proposés et déployés par OpenTunisia est de rendre constructive l’interaction entre citoyens et représentants. Ils s’adressent aussi bien aux gouvernements qu’aux partis politiques, aux associations et à toute forme d’organisation et aux citoyens.


L’open source gouvernance est une philosophie politique qui prône l’application des principes du logiciel libre et la liberté de circulation et de transformation de l’information à la démocratie. L’intention est de permettre à tout citoyen intéressé d’apporter sa contribution à la création engendrée par la vie politique du pays, comme il le ferait à une entrée sur Wikipedia. La constitution, les lois, mais également des données innombrables sont ainsi ouvertes à la participation citoyenne; elles peuvent bénéficier de l’intelligence collective de la population. Les trois principes de base de l’open source gouvernance sont :


La transparence

La transparence doit favoriser le partage entre citoyens et institutions des données publiques (à l’exception des données personnelles et celles touchant à la sécurité nationale). Implémentés au sein de ministères, d’agences gouvernementales, d’institutions, de partis politiques, d’associations ou d’ONG, les outils d’open source gouvernance utilisent et tirent parti des nouvelles technologies pour mettre en ligne et rendre facilement accessibles au public des informations touchant à leurs activités et leur gouvernance. Ces outils servent également à optimiser la communication et l’échange entre citoyens et institutions.


La participation

La participation du public améliore l’efficacité du gouvernement et la qualité de ses décisions. La participation pleine et entière de tout citoyen à la vie politique de son pays est un objectif démocratique que l’internet rend possible, amenant à envisager et imaginer de nouvelles formes démocratiques plus justes et plus efficaces.


La collaboration

L’open source governance invite le Gouvernement à utiliser des outils de travail collaboratifs, incitant les citoyens à participer pro-activement au travail de leur gouvernement. Les ministères et les agences d’Etat, les autorités administratives indépendantes - et d'une manière générale les administrations centrales et territoriales, publiques et semi-publiques - doivent utiliser des outils innovants, des méthodes et systèmes facilitant leur coopération, à tous les niveaux de gouvernement, mais également avec les ONG, les entreprises et les particuliers.